Achillée millefeuille (achillea millefolium)

Publié le par Kali

Achillée millefeuille

 

Nom commun : Herbe aux charpentiers, herbe aux coupures, herbe aux militaires, herbe de la Saint-Jean & Saint-Joseph, sourcils de Vénus et saigne-nez.

Nom latin : Achillea millefolium.

Famille : Astéracées.

Description : Vivace sauvage buissonnante ornementale à fleurs, stolonifère. Peut atteindre 40 à 120 cm de hauteur pour 40 à 100 cm d’encombrement. Très rustiques, elle supporte des températures allant jusqu'à -20°C et résiste à la sécheresse. Feuilles caduques, allongées, finement découpées, vertes et aromatiques avec une odeur assez forte. Fleurs de couleurs blanches, roses, rouges ou jaunes. Elle attire les insectes auxiliaires et les pollinisateurs et les petits oiseaux se régalent de ses graines en hiver. Les fleurs sont comestibles et peuvent être cristallisées ou ajoutées telles quelles dans une salade.

Catégorie de végétal : Fleurs

Mode de multiplication : Semis et division.

Qualité du sol : Elle tolère toutes les terres de jardin ameublies et drainées. Elle s'adapte aux terrains secs et légèrement calcaires.

Amendement & fertilisation : Si le sol est trop pauvre, ajouter du fumier ou du compost bien mûr dans le trou de plantation. Un nouvel apport est à effectuer tous les ans au printemps. L'achillée millefeuille ne nécessite pas d'apports d'engrais.

Exposition : Ensoleillée.

Culture & entretien : Semer en pépinière ou en pleine terre d'avril à juin de préférence en lune montante et croissante et en jours lunaires en Balance, Gémeaux ou Verseau. Repiquage des plants en mai après les gelées. Les plants seront préférablement plantés en mars-avril ou en octobre-novembre avec un espacement de 60 cm (4 à 6 pieds au m²?). Les plantations et repiquages se font en lune descendante. La division des touffes s'effectue au printemps, elle est conseillée tous les trois ans pour rajeunir les pieds de préférence en lune descendante. Rabattre les touffes en automne à la fin de la floraison. En fin d'hiver, supprimer les tiges un peu trop sèches et biner bien autour du pied. Les travaux d'entretien s'effectuent de préférence les jours lunaires en Balance, Gémeaux ou Verseau. En été, pailler les pieds pour conserver la fraicheur de la terre et limiter le développement des mauvaises herbes. Peu gourmande en eau, elle ne nécessitera qu'un arrosage tous les 15 jours. Supprimer les fleurs fanées régulièrement afin de favoriser le renouveau de la floraison. En rabattant la touffe vers la mi-août on peut obtenir une remontée florale automnale assez conséquente.

Période de floraison : De mai-juin à septembre-octobre.

Période de récolte : En juillet-août une journée ensoleillée de préférence en lune croissante et les jours lunaires en Balance, Gémeaux ou Verseau.

Conservation : Les sécher et les stocker jusqu'au printemps suivant.

Maladies et parasites : Pucerons principalement les noirs. Elle est très attractive pour les chrysopes et les syrphes et est une des bases de la nourriture de nombreuses chenilles. Résistantes au maladies.

Plantes compagnes & incompatibles : Apprécie la compagnie de l'armoise, aster, crocus, fusain, gauras, lavandes, oreille d'ours, sauges. Elle se plait bien au pied des rosiers arbustifs qu'elle agrémente.

Catégorie de végétal : Fleur.

Utilisation : Elle est riche en chaux, magnésie et potasse. Fongicide naturel, ses fleurs riches en soufre sont utiles contre les maladies telles que l’oïdium. La tisane d’achillée stimule les cultures fruitières en favorisant la floraison et la maturation des fruits. Pulvérisez le matin en période de floraison pour la fortifier. Faire une seconde application stimulante lorsque les fruits commencent à mûrir.

Infusion ou tisane d'achillée : Hacher 50g  à 100g de fleurs fraiches ou sèches puis plonger dans 1 litre d'eau froide et porter à ébullition en couvrant. Retirer du feu aux premiers bouillonnements puis laisser refroidir et mariner pendant 24h sans enlever le couvercle. Filtrer avant l'utilisation. Diluer 1 volume de tisane dans 10 volumes d'eau puis pulvériser sur la plante entière.

Macération ou extrait à froid d'achillée : Il permet de renforcer les pouvoirs et les actions des diverses préparations fongicides. Mis dans le tas de compost il accélère la fermentation et l'enrichit avantageusement. Hacher 20g de fleurs sèches puis mettre dans 1 litre d'eau froide et laisser macérer 24h. Filtrer. Cet extrait s'utilise à raison d'1 litre de préparation pour 10 litres de préparation fongicide principalement celles réalisées avec de la tanaisie ou de la prêle. Mélanger bien avant d'effectuer les pulvérisations.

Prévention : Associer achillée (maladies cryptogamiques) et ortie (ravageurs, insectes, acariens). 50 g de fleurs d’achillée dans 1 litre d’eau froide et porter à ébullition. Ajouter 50 g de feuilles d’ortie dans l’eau bouillante puis retirer du feu. Filtrer et diluez 1 volume de tisane dans 10 volumes d’eau. Pulvérisez généreusement.

L’achillée 502 : L’une des six préparations biodynamiques pour le compost biodynamique, de bouse ainsi que pour améliorer les tisanes et purins. Se conserve dans un bocal en verre ou en terre, que l’on enterre et que l’on entoure de tourbe pour éviter qu’elle ne sèche.

Commenter cet article