Ciboulette (allium schoenoprasum)

Publié le par Kali

Ciboulette

Nom commun : Ciboulette, Appétit, Brelette, Civette, Fausse échalote.

Nom latin : Allium schoenoprasum

Famille : Amaryllidacées (anciennement liliacées ou alliacées)

Description : vivace herbacée, bulbeuse, aromatique et condimentaire d'une hauteur de 20 à 30 cm environ. Sa souche résiste aux fortes gelées (-20°C) mais craint la sécheresse et l'humidité. Feuilles persistantes, fines, cylindriques, creuses, aromatiques et odorantes. Ombelles de fleurs blanche, pourpre pâle, rose violacé.

Catégorie de végétal : Feuilles

Mode de multiplication : Reproduction par semis ou division de touffes.

Qualité du sol : Humifère, souple, frais et surtout bien drainé.

Amendement & fertilisation : Faire un apport de fumier ou de compost bien décomposé au printemps et en automne. Possibilité de procéder à 3 ou 4 fertilisations foliaires à base de lithothamme au cours de l'année.

Exposition : Mi-ombre à ensoleillée.

Culture & entretien : Semer du mois de mars au mois d'août avec repiquage en automne. Il est possible d'effectuer des semis sous abri, serre ou châssis toute l'année. Semer de préférence en lune croissante et montante et en jours lunaires en Cancer, Poissons et Scorpion. La terre doit être maintenue humide jusqu'à la levée complète des graines. La mise en place des plants se fait de préférence au printemps mais peut également avoir lieu toute l'année hors période de gel. La division des touffes se pratique au printemps ou en automne. Il est recommandé d'effectuer une division tous les 3 ou 4 ans pour rajeunir les pieds. La division, le repiquage et la plantation se fait en lune descendante et croissante et en jours lunaires en Cancer, Poissons et Scorpion. Désherber régulièrement, biner et sarcler pour aérer la terre. En cours de végétation, si on ne consomme pas suffisamment de feuilles, il faut rabattre les tiges à quelques centimètres du sol pour permettre à la touffe de se régénérer. Cette opération est à renouveler environ une fois par mois. Pour éviter une montée en graines et les semis spontanés, couper régulièrement les fleurs. Les travaux d'entretien se font de préférence les jours lunaires en Cancer, Poisson et Scorpion. Suivant les conditions climatiques les feuilles peuvent disparaître complètement en hiver, mais c'est pour réapparaître avec plus de force au printemps. Elle peut également être protégée l'hiver par un tunnel ou un châssis pour pouvoir poursuivre sans problème les récoltes. N'arroser que très rarement. Espacer les cultures de 20 à 30 cm.

Période de floraison : De mai à août.

Période de récolte : Du printemps à l'automne (jusqu’aux gelées). Protéger sous châssis pour prolonger la récolte. Les récoltes se font de préférence en lune croissante et les jours lunaires en Cancer, Poissons et Scorpion.. Les récoltes effectuées les jours de pleine lune sont excellentes.

Conservation :

Maladies et parasites : Mouches de l'oignon, teigne du poireau et thrips. Jaunissement des feuilles en cas d'excès d'humidité.

Plantes compagnes & incompatibles : Elle aime la carotte, le céleri, le concombre, le cornichon, le rosier et la tomate mais ne supporte pas le voisinage des légumineuses (haricots, fève, pois), de l'ail, des choux, de l'échalote, de l'oignon, du piment et du poivron.

Rotation : Prévoir une rotation d'au mois 2 à 3 ans si elle est cultivée comme plante annuelle ou attendre 4 à 5 ans avant de revenir au même endroit pour une culture sur plusieurs années.

Utilisation : Condiment alimentaire, purins, tisanes. Les feuilles ciselées, au goût fin et frais, agrémentent les soupes, les salades, les œufs, les fromages blancs... Les fleurs, qui sont comestibles, peuvent ornementer les salades et les colorer d'un beau rose violacé. Installée au pied des rosiers, elle limite l'envahissement des pucerons et prévient la maladie des taches noires.

Infusion ou tisane de ciboulette : Elle possède des effets fongicides contre les maladies cryptogamiques comme la tavelure et le mildiou. Hacher 30g de ciboulette puis plonger les dans 1 litre d’eau froide et porter à ébullition en couvrant. Retirer du feu aux premiers bouillonnements. Laisser refroidir et mariner pendant 24h sans enlever le couvercle. Filtrer et effectuer des pulvérisations de l’infusion pure sur les végétaux atteints. Ne pulvériser pas cette préparation sur les salades prêtes à être récoltées au risque de sentir l'ail. S’utilise aussi pour éloigner pucerons, acariens et mouche du chou.

Infusion ou tisane de ciboulette et ail : Cette infusion permet de lutter préventivement contre le mildiou, l’oïdium et la rouille. Elle est également détestée par les araignées jaunes et rouges et par les pucerons. Hacher 10g de ciboulette et 10g d’ail et plonger les dans 1 litre d’eau froide et porter à ébullition en couvrant. Retirer du feu aux premiers bouillonnements et laisser refroidir et mariner pendant 24h sans enlever le couvercle. Filtrer avant utilisation. Effectuer des pulvérisations pures sur les plantes concernées. Les pulvérisations peuvent être renouvelées toutes les semaines.

Macération ou extrait à froid de ciboulette : Cette macération est utilisée préventivement contre la piéride du chou. Curativement, elle a des effets fongicides contre la tavelure et le mildiou. Pulvériser le sol autour des planches de carotte avant d'éclaircir les semis ou d'arracher les carottes. Le purin masque l'odeur de la carotte (qui attire la mouche)  quand on la manipule. Hacher 50g de ciboulette puis les mettre dans 1 litre d’eau froide et laisser macérer 24h. Filtrer avant utilisation. Effectuer des pulvérisations avec la macération pure sur les végétaux à traiter.

Commenter cet article