Sureau noir (sambucus nigra)

Publié le par Kali

Sureau noir

Nom commun : Sureau noir, le grand sureau, arbre de Judas.

Nom latin : Sambucus nigra

Famille : Adoxacées

Description : Arbuste ornemental à fleurs très rustique pouvant atteindre 200 à 800 cm de hauteur. Il supporte des températures avoisinant les -20°C. Il a de grandes feuilles opposées et caduques. Elles sont constituées de 5 folioles et dentelées. Elles dégagent une odeur assez forte dès qu’elles sont froissées. Petites fleurs réunies en ombelles de couleur blanche ou rose. La floraison est odorante, nectarifère et mellifère.

Catégorie de végétal :

Mode de multiplication : Semis, bouturage et division des rejets.

Qualité du sol : Peu exigeant le sureau s’adapte à toutes les terres de jardin bien drainées. Il supporte également les sols calcaires.

Amendement & fertilisation : Peu exigeant

Exposition : Mi-ombre à ensoleillé sans trop de soleil direct.

Culture & entretien : La plantation des sujets achetés en conteneurs s'effectue du mois de novembre au mois de mars hors période de gel. Le semis est relativement facile à réussir mais assez long à mettre en place. Les graines doivent être mises à stratifier à chaud à 20°C pendant 2 mois puis à froid à 5°C pendant encore 2 mois. Le sureau produit de nombreux rejets qu'on peut diviser en automne. Des bouturages à talon ou de tige peuvent être effectués en fin d'été et en automne. Une taille peut être effectuée en fin d'hiver, en mars avant la floraison. La première année la taille est recommandée pour permettre au sureau de bien se ramifier. Le sureau supporte bien la taille, même sévère. 200 cm d’espacement.

Période de floraison : Début d’été.

Période de récolte : Les fleurs donnent naissance à des petits fruits qui ressemblent à des baies et qui sont comestibles. La fructification apparaît du mois d'août au mois d'octobre. Suivant les espèces les baies sont noires ou rouges.

Conservation :

Maladies et parasites : Maladie du corail, oïdium, l’oreille de Judas. Le sureau a tendance à attirer sur lui les pucerons faisant ainsi office de garde-manger aux insectes auxiliaires comme les coccinelles, chrysopes ou syrphes qui n'ont plus qu'à se servir.

Plantes compagnes & incompatibles :

Variétés :

Rotation :

Utilisation : Les baies sont utilisées pour confectionner des confitures et des sorbets. Des liqueurs sont également aromatisées avec du sureau. Les fleurs du sureau peuvent être consommées en beignet et les baies peuvent servir de colorant alimentaire. Il éloigne les fourmis qui ne le supportent pas et possède des propriétés fongicides. Les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost. Attention, les baies sont comestibles mais il est préférable de ne pas les consommer crues car elles peuvent provoquer des nausées. Si crues les baies sont légèrement toxiques il n'y a plus de risques après la cuisson.

Décoction de sureau : La décoction de sureau est efficace pour lutter préventivement contre les altises, les pucerons, les noctuelles et les thrips. Hacher 100g de feuilles, fleurs, fruits et jeunes tiges fraiches et les mettre dans 1 litre d’eau froide puis laisser mariner à couvert pendant 24h. Mettre à bouillir à couvert pendant 30 min. Laisser refroidir complètement sans enlever le couvercle avant de filtrer. La décoction de sureau s’utilise pure en pulvérisation sur les plantes sensibles aux parasites.

Purin ou extrait fermenté de sureau : Le purin de sureau a des propriétés insecticides contre les aleurodes, les altises, les piérides du chou, les pucerons, les noctuelles, les teignes du poireau et les thrips. Il possède également des propriétés répulsives contre les rongeurs et les taupes. Limite les attaques de mildiou et d’oïdium. Hacher 100g de feuilles, fleurs, fruits et jeunes pousses fraiches et les mettre dans 1 litre d’eau froide et laisser macérer 5 à 7 jours. Il faut remuer tous les jours le purin. Filtrer avant utilisation. Le purin de sureau s’utilise pur en arrosage au pied des plantes et en pulvérisations sur les feuillages (ou 1 volume dans 4 volumes d’eau). Les pulvérisations peuvent être renouvelées tous les 15 jours jusqu’à la disparition des parasites. Pour éloigner les rongeurs et les taupes, il faut arroser avec le purin pur l’entrée des galeries et des terriers. Ce purin ne les tue pas mais les fait fuir, il faut donc surveiller pour renouveler les apports si les nuisibles réapparaissent.

Trucs et astuces : Les fleurs du sureau permettent de conserver les pommes. Alterner les couches de fleurs et les couches de pommes dans des caissettes.

Commenter cet article

Angelilie 04/04/2017 13:18

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir