Menthe (mentha)

Publié le par Kali

Menthe

Nom commun : Menthe, menthe blanche, menthe chevaline, menthe frisée, menthe sauvage, menthe anglaise, chasses-puces, herbe aux puces, herbe de Saint-Laurent, le frétillet, menthe des marais, beaume verte, menthe des jardins, menthe Notre-Dame.

Nom latin : Mentha

Famille : Labiées, lamiacées

Description : Herbacée vivace rhizomateuse, aromatique à feuillage comestible et médicinale pouvant atteindre 3cm à 1m de hauteur. Il est souvent cultivé comme une annuelle. Très rustique elle supporte des températures allant jusqu’à -15°C. Feuilles persistantes, opposées, vertes, gaufrées, légèrement dentées et très odorantes. Petites fleurs en épis de couleur blanche, mauve ou rose selon les espèces et variétés.

Catégorie de végétal : Feuilles.

Mode de multiplication : Semis, bouturage et division.

Qualité du sol : Frais, sablonneux, sol humifère et surtout bien drainé. Bien que peu difficile la menthe n’apprécie pas les sols trop calcaires.

Amendement & fertilisation : Faire un apport de fumier ou de compost décomposé autour du pied après la plantation. Un nouvel apport est à effectuer tous les ans au printemps et en automne. Il ne faut pas mettre d’engrais.

Exposition : Mi-ombre à ensoleillée.

Culture & entretien : Semer sous abri en mars ou directement en pleine terre au mois d’avril-mai de préférence en lune montante et croissante et en jours lunaires Cancer, Poisson et Scorpion. Ils peuvent être assez longs et aléatoires. La division des touffes se pratique au printemps ou en automne. Arracher les vieilles touffes et prélever les éclats du pourtour. Les bouturages de tiges se font au printemps ou en été. Les plantations s’effectuent de préférence en avril/mai. Les bouturages, divisions, repiquages et les plantations se font en lune descendante et croissante et en jours lunaires Cancer, Poisson et Scorpion. Les arrosages sont à effectuer surtout en cas de sécheresse. Planter en lignes espacées de 30 à 40cm en tous sens ou en bordures. Après la floraison, rabattre les tiges en ne laissant qu’environ 10 cm, cela favorise la venue des nouvelles pousses et donc des feuilles tendres. Désherber régulièrement au pied et ne pas hésiter à mettre un paillage afin de limiter la venue des mauvaises herbes. Biner et sarcler également pour aérer la terre. Pour ne pas être envahi arracher les rejets en fin de saison ou raser les touffes quelques centimètres au-dessus du sol à l’automne. Les travaux d’entretien se font de préférence les jours lunaires en Cancer, Poisson et Scorpion.

Période de floraison : Juin/juillet à septembre/octobre.

Période de récolte : La récolte s’effectue toute l’année mais plus particulièrement de mars à octobre. Elle s’effectue au fur et à mesure des besoins. Il est préférable de cueillir les feuilles le matin, elles sont plus tendres et goûteuses. De préférence en lune croissante et les jours lunaires en Cancer, Poisson et Scorpion. Les récoltes effectuées les jours de pleine lune sont excellentes.

Conservation : Couper les tiges avant la floraison, les laisser sécher à l’ombre et les ranger dans des boites ou en sachets à l’abri de la lumière.

Maladies et parasites : Mildiou, oïdium, rouille, altises, chrysomèles, chenilles polyphages des papillons de nuit de la famille des Arctiidés et les pucerons.

Plantes compagnes & incompatibles : Il s’entend avec brocoli, camomille, chou de Bruxelles, chou-fleur, navet, pois, radis et tomate. Ne pas le mettre à côté de carotte, concombre, cornichon, maïs et camomille.

Rotation : Il est préférable de renouveler les touffes tous les 2 à 3 ans. Il faudra attendre 3 ou 4 années avant de faire revenir la menthe au même endroit. Cette période sera plus longue encore si cette plante demeure plus de 3 ans en place.

Utilisation : Elle fait partie des plantes vedettes au jardin pour éloigner de nombreux nuisibles. Elle possède de grandes propriétés insectifuges et insecticides. Repousse les insectes et les mites mais aussi les rongeurs.

 

Pour les recettes il est préférable d’utiliser de la menthe poivrée (mentha piperita) ses principes actifs étant plus forts, mais la simple menthe est quand même efficace.

 

Infusion ou tisane de menthe : L’infusion de menthe est efficace contre les aleurodes et les pucerons. Elle permet également de lutter contre les doryphores préventivement et curativement. Hacher 100g de feuilles, fleurs et tiges fraiches et plonger les dans 1 litre d’eau froide puis porter à ébullition en couvrant. Retirer du feu aux premiers bouillonnements. Laisser refroidir et mariner 24h sans enlever le couvercle. Filtrer ensuite avant de l’utiliser. Effectuer des pulvérisations avec de l’infusion pure. Renouveler si nécessaire au bout de quatre ou cinq jours.

 

Utiliser la menthe pour renforcer les autres tisanes de plantes grâce à ses propriétés antioxydantes. Préparer et diluer l’infusion puis ajouter quelques feuilles de menthe hachées dans la préparation et laisser infuser 1 à 2h avant utilisation.

 

Purin ou extrait fermenté de menthe : L’extrait fermenté est un bon insecticide contre les aleurodes et toutes les espèces de pucerons. Hacher 100g de feuilles, fleurs ou tiges et mettre dans 1 litre d’eau froide et laisser macérer pendant 3 ou 4 jours. Il faut remuer tous les jours le purin. Filtrer ensuite avant d’utiliser la préparation. Effectuer des pulvérisations avec l’extrait dilué à 10% (10 centilitres d’extrait dans 1 litre d’eau ou 1 volume d’extrait pour 9 volumes d’eau). Autres indications : diluer 1 volume dans 4 volumes d’eau.

Commenter cet article